Céline – Voyage au bout de la nuit

Voyage au bout de la nuit est le premier roman de Céline, publié en 1932. Ce livre manqua de très peu le prix Goncourt (de deux voix seulement), mais obtint néanmoins le prix Renaudot. Il s’inspire principalement de l’expérience personnelle de Céline au travers de son personnage principal Ferdinand Bardamu : Louis-Ferdinand Destouches a participé à la Première Guerre mondiale en 1914 et celle-ci lui a révélé l’absurdité du monde. Il ira même jusqu’à la qualifier « d’abattoir international en folie ». Il expose ainsi ce qui est pour lui la seule façon raisonnable de résister à une telle folie : la lâcheté. Il est hostile à toute forme d’héroïsme, celui-là même qui va de pair avec la guerre. Pour lui, la guerre ne fait que présenter le monde sous la forme d’un gant, mais un gant que l’on aurait retourné, et dont on verrait l’intérieur, ce qui amène à la trame fondamentale du livre : la pourriture et sa mise en évidence.

ACHETER SUR BOOK DEPOSITORY

ISBN : 9781648580314
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 462
Dimensions : 152 x 229 x 26 mm

Clotilde Bersone – L’élue du dragon

( Paul Boulin )

Ce roman est tiré, presque page à page, des Mémoires inédits de Clotilde Bersone, qui aurait été, à Paris, de 1877 à 188o, la maîtresse de J. A. Garfield, élu en 1880 Président de la République des États-Unis, assassiné en 1881.
Garfield était clandestinement le chef de la Haute Loge de France des Illuminés, dont la Bersone, sous le nom de Nymphe de la Nuit, fut d’abord l’Affiliée, puis l’Initiée et l’Inspirée, Grande Maîtresse élue de l’Esprit.
Il existe au Hiéron de Paray-le-Monial, – qui fut longtemps un centre occultiste à peine dissimulé, – un double manuscrit authentique de ces Mémoires, datés de 1885. Ce sont, à notre avis, deux brouillons successifs de la déposition canoniquement exigée de Clotilde Bersone pour sa réconciliation avec l’Eglise romaine, à l’adresse de l’autorité diocésaine ou du. Saint-Office. Ce témoignage sent la fugitive apeurée beaucoup plus que la vraie repentie, et il y reste, de ses anciennes manières de voir et de sentir, des traces odieuses. Il se peut même que certaines descriptions de scènes magiques, bien invraisemblables, y soient à interpréter, dans un sens plus allégorique que littéral, comme une menace d’en dire davantage au besoin, sur les dessous de certaines affaires.
N’importe ! Dans sa teneur originelle, en dépit des incertitudes et des contradictions, la pièce demeure un document du premier ordre. On a le droit d’en discuter plus d’un détail, non de lui dénier toute valeur.
Nous en avons encore fait constater l’existence à l’endroit indiqué, postérieurement à notre première édition : toute disparition équivaudrait donc aujourd’hui à un aveu d’escamotage.
La copie sur laquelle nous avons travaillé, avait d’ailleurs été prise, colligée et enrichie de notes d’une rare pertinence par un religieux de la Compagnie de Jésus, dont ses confrères des Etudes, en contestant son existence, nous contraignent aujourd’hui à préciser l’identité : c’était le R. P. Harald Richard, récemment décédé.
Ajoutons enfin qu’il reste à certains témoins autorisés, comme Mme Juliette Adam, un souvenir assez précis de l’activité politique de la prétendue comtesse de Coutanceau, et que nous avons retrouvé mention, dans les journaux de l’époque, de quantité d’incidents rapportés dans ces Mémoires. Si donc quelqu’un se résout à entamer à leur sujet une discussion sérieuse, nous sommes à sa disposition.

ACHETER SUR ABE BOOKS

ISBN : 9781637907917
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 220
Dimensions : 152 x 229 x 13 mm

Ferdinand Ossendowski – Bêtes, hommes et dieux

En Sibérie, Ossendowski un citoyen russe d’origine polonaise est recherché par les Bolchéviks. Il s’enfuit à travers l’immensité sauvage de l’Asie afin de rejoindre la lointaine Inde anglaise où il assuré d’être en sûreté. Bien que cet ancien géologue ait consacré une bonne partie de sa vie à sillonner l’empire russe, il va devoir traverser les régions les plus dangereuses du globe.
Ce récit d’aventures ne se limite cependant pas à une simple histoire de fuite et de survie. Il s’agit aussi d’un grand roman naturaliste rendant hommage à la beauté âpre de l’Asie. L’histoire des derniers soubresauts de la guerre civile russe y est également traitée avec la fameuse rencontre en Mongolie du légendaire baron Ungern.
Grand amateur de mystères, Ossendowski donne enfin une dimension ésotérique à son odyssée lorsqu’il évoque ses expériences chamaniques et sa révélation du mythe du Roi du monde.

ACHETER SUR ABE BOOKS

ISBN : 9781648580536
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 294
Dimensions : 152 x 229 x 17 mm

 

Jérôme & Jean Tharaud – L’an prochain à Jérusalem

Entre le reportage et le récit de voyage, L’an prochain à Jérusalem raconte, avec une liberté de ton difficilement concevable aujourd’hui, la Palestine du début du siècle : au temps du mandat britannique, quand “palestinien” voulait dire “juif”…
Sont ainsi évoqués, avec justesse et de fort pittoresque façon, la fin du règne ottoman, Herzl, les débuts du sionisme, les conflits, vite symbolisés par l’opposition Tel Aviv – Jérusalem, entre ceux qui attendent tout du ciel et ceux qui ne veulent compter que sur leurs propres forces ; la renaissance de l’hébreu ; la protestation arabe, l’inquiétude chrétienne, l’indifférence du baron de Hirsch, la réticence de l’Alliance Israélite Universelle, l’activisme de Ben Yehouda, le soutien d’Edmond de Rothschild et l’ambivalence des juifs américains ; la déclaration Balfour, la folle mise sur pied du premier réseau de renseignement militaire par la famille Aronsohn, et, déjà, le peu d’amour porté par le Quai d’Orsay à l’idée même de home national juif, invention du très retors Foreign Office.

ACHETER SUR BOOK DEPOSITORY

ISBN : 9781648580833
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 176
Dimensions : 127 x 203 x 10 mm

Céline – Mort à crédit

Deuxième grand roman de Louis-Ferdinand Céline, Mort à crédit, publié en 1936, raconte l’enfance du Bardamu de Voyage au bout de la nuit, paru quatre ans auparavant. Après un prologue situant son présent, médecin dans les années trente, le héros narrateur, Ferdinand, se rappelle ses jeunes années, dans un milieu petit bourgeois, vers 1900. Il est fils unique, élevé dans un passage parisien entre une grand-mère éducatrice fine et intuitive, une mère sacrificielle propriétaire d’un petit magasin de dentelles et objets de curiosité et un père violent et acariâtre, employé dans une compagnie d’assurances. Il grandit maladroitement, sans cesse victime des reproches amers de ses parents, multiplie les apprentissages et les échecs sentimentaux et professionnels, séjourne dans un collège anglais avant de voir son destin basculer avec la rencontre d’un inventeur loufoque, Léonard de Vinci de la fumisterie scientifique, pour vivre des aventures toujours tragi-comiques…

Texte des origines, marqué par le sceau de l’image maternelle, Mort à crédit est un parcours initiatique, tout en violence et en émotion, où les souvenirs s’accompagnent des misères et des révoltes de l’enfance. C’est aussi une formidable évocation de Paris au tournant du siècle, drôle et riche de cocasseries irrésistibles, dans un style propre à Céline, fait d’exclamation, cassant la syntaxe traditionnelle, transposant le parler populaire dru et vert dans le langage écrit.

Un roman foisonnant où Céline raconte son enfance et sa jeunesse : « C’est sur ce quai-là, au 18, que mes bons parents firent de bien tristes affaires pendant l’hiver 92, ça nous remet loin. C’était un magasin de « Modes, fleurs et plumes ». Y avait en tout comme modèles que trois chapeaux, dans une seule vitrine, on me l’a souvent raconté. La Seine a gelé cette année-là. Je suis né en mai. C’est moi le printemps. »

ACHETER SUR BOOK DEPOSITORY

ISBN : 9781648580376
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 544
Dimensions : 152 x 229 x 31 mm

Céline – D’un château l’autre

D’un château l’autre est un roman de Louis-Ferdinand Céline publié en 1957 aux éditions Gallimard. Il dresse un parallèle entre la vie de Céline contemporaine à l’œuvre – en tant que médecin et écrivain, pauvre, maudit et boudé par sa clientèle – et sa vie à Sigmaringen où se sont réfugiés le gouvernement vichyste en exil et de nombreux collaborateurs devant l’avancée de l’armée du général Leclerc.

ACHETER SUR BOOK DEPOSITORY

ISBN : 9781648580345
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 288
Dimensions : 152 x 229 x 17 mm

Céline – Nord

Céline au milieu de l’Allemagne en flammes, tel est le sujet de Nord. Acteur, récitant et voyant à la fois, l’auteur se retrouve à Baden-Baden, dans les mois qui précèdent l’effondrement du Reich, étrange palace où le caviar, la bouillabaisse et le champagne comptent plus que les bombardements, étonnante baronne von Seckt, survivante d’un autre monde et qui juge Hitler :

« Vous savez, Monsieur Céline, le triomphe du Diable tient surtout à ce que les personnes qui le connaissaient bien ne sont plus là… »

Puis c’est Berlin, aux maisons éventrées, l’étalage d’une organisation tracassière au milieu des ruines. Céline et ses compagnons d’infortune (sa femme, Lili, l’acteur Le Vigan, le chat Bébert) sont envoyés à cent kilomètres de la capitale, à Zornhof dans une immense propriété régie par un fou. A l’est, la plaine s’étend jusqu’à l’Oural. Et autour des quatre Français (car Bébert compte bien pour un Français) vit une famille shakespearienne dans un pays habité par des Polonais, des prostituées berlinoises et des objecteurs de conscience tous gras et robustes, auxquels le Reich fait fabriquer des cercueils.
Céline se veut chroniqueur ; mais il décrit l’Allemagne de la débâcle comme Dante visitait les cercles de son Enfer.
D’un côté les grands de ce monde, toujours acharnés à profiter de la vie ; de l’autre, les misérables auxquels on jette un «idéal» comme un os à ronger. Et, sans cesse, «le monde des Grecs, le monde tragique, soucis tous les jours et toutes les nuits».

ACHETER SUR BOOK DEPOSITORY

ISBN : 9781648580338
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 402
Dimensions : 152 x 229 x 23 mm

Charles Lucieto – Les sept têtes du dragon vert

La guerre des cerveaux

( Teddy Legrand )

Les Sept têtes du Dragon Vert va comme « roman d’espionnage » entraîner le lecteur au fil de ses pages dans les coulisses de cette histoire, aux croisées des agissements du « 2ème bureau français », des autres services secrets allemands, anglais, voire turcs, dans les milieux russes blancs aux prises avec le N.K.V.D. – les services de renseignements de la nouvellement crée U.R.S.S…

Et derrière tout cela, encore et surtout, est présentée une organisation concurrente indépendante, voire « supérieure », qui semble tirer des ficelles, appliquer un plan complexe pour un dessein particulier, lequel ne vise rien moins qu’à asseoir sa domination sur l’Europe… voire aussi sur le monde…

Cette organisation repose, est dirigée, telle que nous la présente Teddy Legrand, par certains êtres mystérieux, qui pourraient même posséder et se servir de « facultés supérieures » : le pas entre espionnage et ésotérisme est, disons-le, franchi – et il fallait bien justement qu’un certain « Teddy Legrand » apparaisse pour le franchir : l’action politique, secrète, et la « magie », ou le spirirtuel, se rejoignent…

Cela pourrait pour certains paraître un artifice de roman, pour d’autres, plus « distraits », un fantasme…

Et pourtant… Il sont des indices, des traces patentes, qui prouvent la combination des domaines de l’action politique secrète et disons, globalement, de l’ésotérisme : oui, des personnages comme Nizier Philippe – le « Maître Philippe », guérisseur célèbre et thaumaturge, Gérard Encausse « Papus » le chef de file du mouvement occultiste français, ou Grigori Raspoutine, devenu mage officiel du couple impérial russe ou du moins de la Tsarine, ont véritablement pu jouer un rôle crucial, et concurrentiel, sur le plan politique, au début du 20ème siècle jusqu’à la révolution bolchévique – il n’est qu’à lire les témoignages des contemporains.

ACHETER SUR BOOK DEPOSITORY

ISBN : 9781648586361
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 130
Dimensions : 152 x 229 x 8 mm

Céline – Rigodon

Rigodon est un roman de Louis-Ferdinand Céline publié de manière posthume aux éditions Gallimard en 1969.
Céline relate son périple à travers l’Allemagne en 1944, quelques mois avant la fin de la Seconde Guerre Mondiale, tentant de rejoindre le Danemark pour récupérer son or enterré dans le jardin d’une amie danseuse. Il est accompagné de l’acteur Robert Le Vigan, de sa femme Lucette, et de son chat Bébert. Le texte fait des allers et retours fréquents entre les événements vécus lors de ce périple et des considérations de Céline sur sa vie en général : son mépris pour sa maison d’édition, les visiteurs intempestifs, ses rancœurs quant à son incarcération danoise et son point de vue sur les événements actuels. Rigodon est riche en descriptions d’incendies et de décombres et relate sous forme de réminiscences le voyage en train de Céline qui le mènera à Sigmaringen, là où est terré le gouvernement vichyste en exil.

ACHETER SUR BOOK DEPOSITORY

ISBN : 9781648580321
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 224
Dimensions : 152 x 229 x 13 mm