Marie-Léon Vial – Le juif roi

Comment le détrôner

Des moyens pratiques d’arriver à l’anéantissement de la puissance juive en France, le danger juif étant considéré au point de vue de la race et non au point de vue religieux ?

Nous avons un instant regretté que la question fut ainsi posée ; car la lutte que le Juif livre au goy est bien, au fond, une lutte religieuse, elle n’est même que cela ; il semblait donc à première vue que c’est sur ce terrain seul que nous devions nous défendre ; mais, réflexion faite, nous nous sommes vite aperçu que ce point de vue est trop élevé pour le peuple matérialisé par la judéo-maçonnerie :
parlez-lui de la religion, il vous écoutera, mais sans faire un pas pour marcher à votre suite : le levier de la foi n’a plus de prise sur sa volonté anémiée ; parlez-lui d’intérêts matériels, au contraire, vous surexcitez tout ce qu’il peut y avoir encore en lui d’énergie.
Or la race juive, en tant que race, est depuis dix-huit siècles, informée en quelque sorte par le Talmud, qui prêche le mensonge et le vol : cette doctrine des pharisiens, transmise de génération en génération et qui, à l’heure actuelle, fait encore le fond de l’enseignement rabbinique dans les séminaires juifs, a infusé à cette RACE des habitudes de vol et de rapine qui se transmettent avec le sang, comme les habitudes chrétiennes se transmettent, dans une large mesure, de génération en génération, avec le sang des parents chrétiens, à leurs enfants.
Or les chrétiens sont victimes des mauvaises habitudes de cette race ; c’est donc sur la question de race qu’il faut convier le peuple à la bataille, la seule sur laquelle il veuille nous suivre, question qui n’exclut pas le point de vue plus élevé de la religion, mais le suppose, au contraire.

ACHETER SUR BOOK DEPOSITORY

ISBN : 9781648586309
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 116
Dimensions : 152 x 229 x 7 mm

Louis Dasté – Marie-Antoinette et le complot maçonnique

(André Baron)

Nos rois avaient fait de la France la première puissance occidentale avant le coup d’état maçonnique de 1789 ; Camille Desmoulins n’écrivait-il pas dans son Histoire des Brissotins : « Nous n’étions peut-être pas à Paris dix républicains le 12 juillet 1789 » ?

La Révolution dite Française a pour but l’éradication totale et définitive du Catholicisme et de la Monarchie par la Synagogue via les loges maçonniques (et ses « Arrières-Loges ») qui étaient plus de 700 dans tout le royaume. Au XVIIIe siècle, la Foi catholique et la France furent ensemble comme incarnées dans un être représentatif au plus haut degré : fille des Césars catholiques d’Autriche et femme du Roi Très-Chrétien, Marie-Antoinette. Qui avait changé l’âme des Français ? Qui avait transformé les Français catholiques en blasphémateurs et sacrilèges ? Les Français amoureusement fidèles à leur dynastie séculaire en régicides ? Le but de ce livre est de montrer que l’agent de ces œuvres de mort fut la Franc-maçonnerie.

Louis-Ferdinand Céline conseillait la lecture de cet ouvrage : « Je ne saurais trop recommander la lecture du livre admirable de Dasté : Marie-Antoinette et le complot maçonnique. »

ACHETER SUR BOOK DEPOSITORY

ISBN : 9781648581366
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 274
Dimensions : 152 x 229 x 16 mm

Urbain Gohier – Le complot de l’orléanisme et de la franc-maçonnerie

Contre la France et contre la république

« Juillet 1830 », le drapeau tricolore (Léon Cogniet, 1830). A gauche, le drapeau blanc de la Restauration orné d’une fleur de lis ; à droite, le drapeau tricolore.

Urbain Gohier, de son nom de naissance Urbain Degoulet, a signé deux de ses livres du nom de plume Isaac Blümchen, né à Versailles le 17 décembre 1862 et mort le 29 juin 1951, est un avocat, journaliste et écrivain français.

ACHETER SUR BOOK DEPOSITORY

ISBN : 9781637905968
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 48
Dimensions : 152.4 x 228.6 x 3.3 mm

Marquis de la Franquerie – La mission divine de la France

« Depuis longtemps déjà, mais plus spécialement depuis la Guerre, nous assistons à un spectacle effrayant d’anarchie dans tous les domaines: religieux, international, politique, intellectuel, artistique, social, économique, financier, etc., et enfin familial. Si la famille elle-même est atteinte, c’est la preuve que le mal est très profond ; quand le père n’est plus respecté, la société court aux abîmes, car la famille est à la base de tout l’édifice. » Prononcés en 1925 lors d’un discours, ces mots du marquis de la Franquerie sonnent plus vrai encore aujourd’hui, presque un siècle plus tard. Un an après cette allocution, il publie La Mission divine de la France pour tenter de répondre à la question: « Pourquoi la France se meurt-elle? », et pour lui montrer le chemin de la rédemption. La France a une mission et « ne peut cesser d’être catholique et monarchique sans cesser d’être la France ».
S’appuyant sur de nombreux penseurs, écrivains, philosophes, de l’abbé Vial à Tocqueville ou Mgr Delassus, mais aussi sur des prophéties et les témoignages d' »âmes privilégiées », l’auteur éclaire l’histoire de France à la lumière de cette mission qui lui fut donnée: être le porte-flambeau de la Vérité catholique, le royaume de la religion universelle, d’où doit rayonner la « royauté universelle du Christ ». Mais ce rayonnement ne peut se faire sans celui du roi, lieutenant de Dieu et père de la nation, souverain par la grâce divine. Rayonnement extérieur, mais aussi force intérieure, cohésion du peuple, symbole de l’autorité et de l’amour: « Le jour où la Révolution a coupé la tête de Louis XVI, elle l’a coupée à tous les pères de famille. » Citant Clemenceau, pour qui « depuis la Révolution, nous sommes en révolte contre l’autorité divine et humaine », le marquis de la Franquerie, constate que « les droits de l’homme sont la négation de ceux de Dieu » et met en garde la France: « Tant que la France ne reprendra pas sa place de fille aînée de l’Église, nous la verrons (.) rouler d’abîme en abîme ».

André Lesage (1901-1992), dit marquis de la Franquerie, diplômé de l’École des sciences politiques et de l’École du Louvre, fut rédacteur en chef de la Revue internationale des sociétés secrètes et collabora à plusieurs journaux catholiques, antirévolutionnaires et anti-maçonniques. En 1939, il reçut le titre honorifique de camérier secret de cape et d’épée de Sa Sainteté.

ACHETER SUR BOOK DEPOSITORY

ISBN : 9781637906026
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 296
Dimensions : 152 x 229 x 17 mm

Céline – Mea Culpa

Edition originale non censurée. Ce texte est de 1936 et précède d’un an Bagatelles pour un massacre.
Robert Denoël annonce dans Bibliographie de la France: « Céline a fait le voyage de Russie. Ce qu’il a vu en U.R.S.S., ce qu’il pense des réalisations communistes, il le dit ici. »

« Il me manque encore quelques haines. Je suis certain qu’elles existent. »

ACHETER SUR BOOK DEPOSITORY

ISBN : 9781648580406
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 34
Dimensions : 140 x 216 x 2 mm

Céline – Bagatelles pour un massacre

Bagatelles pour un massacre, publié en décembre 1937 par les Éditions Denoël, fut rédigé durant le deuxième semestre de l’année 1937, il est le deuxième pamphlet de Céline, après Mea Culpa publié au début de la même année. Il est dédié à Eugène Dabit et «A mes potes du Théâtre en Toile».
A sa publication, Bagatelles pour un massacre est vendu à 75 000 exemplaires, mais le 10 mai 1939, Céline et son éditeur Robert Denoël décident de le retirer de la vente, tout comme L’Ecole des cadavres, bien que le décret-loi Marchandeau ne les vise pas directement. Sous Vichy, Denoël le réédite à deux reprises, en 1942 puis en octobre 1943, dans une édition augmentée de vingt photographies hors-texte, dont certaines semblent avoir été fournies par la Propaganda Staffel. L’ouvrage est un best-seller pour l’éditeur, et Bagatelles pour un massacre est, avec Les Décombres de Lucien Rebatet, l’un des titres qui se vendent le mieux sous l’Occupation.

ACHETER SUR WATERSTONES

ISBN : 9781648580390
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 382
Dimensions : 229 x 152 x 22 mm

Céline – Les beaux draps

Les Beaux Draps est édité sous l’Occupation le 28 février 1941 aux Nouvelles Éditions françaises. Le titre est une référence à l’expression populaire « être dans de beaux draps ».
Louis-Ferdinand Céline exprime une nouvelle fois son aversion des Juifs et des francs-maçons, son dégoût de la démocratie parlementaire, sa vision très sombre du déclin de la France dans l’entre-deux-guerres, sa xénophobie, mais aussi sa sympathie pour l’occupant allemand.
Cependant, l’ouvrage fut interdit en zone occupée le 4 décembre 1941 par le gouvernement de Vichy, qui y essuie de nombreuses critiques.

C’est dans ce pamphlet que l’écrivain développe son idée des semaines de travail de trente-cinq heures, qu’il nomme le « communisme Labiche » (d’Eugène Labiche, auteur de vaudevilles).

ACHETER SUR WATERSTONES

Ça y est ! Il paraît que tout change qu’on est maintenant dans les façons, la Rédemption, les bonnes manières, la vraie vertu. Faudra surveiller son langage. Y a des décrets aussi pour ça. Je suis passé en Correctionnelle, faut pas que ça recommence ! Surtout ne dénommons personne ! Rien que des idées générales !

ISBN : 9781648580413
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 142
Dimensions : 229 x 152 x 8 mm

Céline – L’école des cadavres

Edition originale non censurée.

L’auteur se promène « le long du halage entre la Jatte et Courbevoie ». Une sirène bouseuse l’interpelle. Ils se disputent. La sirène replonge dans l’eau, une fange pleine de bulles. Sans transition, l’auteur nous entretient de ses soucis présents. Il a reçu une lettre à Céline le dégueulasse où un lecteur de son précédent pamphlet (Bagatelles…), qui signe « Salvador, Juif », lui annonce crûment la manière dont il a apprécié l’ouvrage. S’ensuit, pendant tout le reste de l’ouvrage, une diatribe où l’auteur explique avec de nombreux détails que le monde entier est enjuivé et que de là viennent toutes les guerres passées et à venir, tous les maux actuels de l’époque.

La solution, pour Céline, repose sur un rapprochement entre une France débarrassée de la démocratie parlementaire, de ses Juifs et Francs-maçons, et l’Allemagne nazie.

ACHETER SUR WATERSTONES

ISBN : 9781648580383
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 260
Dimensions : 229 x 152 x 15 mm

Léon Daudet – Deux idoles sanguinaires

La Révolution et son fils Bonaporte
Un violent pamphlet dont les arguments sont souvent troublants, y compris lorsqu’ils visent, au-delà de la Révolution de 1789, la démocratie parlementaire façon IIIe République.
Léon Daudet est un écrivain, journaliste et homme politique français, né le 16 novembre 1867 dans le 4ᵉ arrondissement de Paris et mort le 30 juin 1942 à Saint-Rémy-de-Provence.

Edition originale non censurée.

ACHETER SUR BOOK DEPOSITORY

ISBN : 9781648589270
Format : Livre de poche
Nombre de pages : 234
Dimensions : 127 x 203 x 13 mm